Skip to content

Tout ce que vous avez toujours cru savoir… à tort !

Croyances populaires, légendes urbaines, idées reçues… Combien d’informations erronées enregistrons-nous et prenons-nous pour argent comptant parce que les médias, nos parents ou même nos professeurs, sûrs de leur véracité, les répandent parfois eux-mêmes ? Ces fausses croyances sont nombreuses et concernent tous les domaines : sciences, histoire, littérature, alimentation… Il est sans doute impossible de toutes les inventorier, alors voici une petite sélection.

1. La Grande Muraille de Chine est visible depuis la lune

On commence en douceur avec une idée reçue qui a déjà été fréquemment remise en question. On a longtemps pensé que la Grande Muraille était le seul monument construit par l’homme que l’on pouvait distinguer depuis la lune. A l’œil nu, ceci s’avère en réalité totalement impossible, non seulement parce que la distance est bien trop grande, mais aussi parce que la muraille se confondrait avec le relief terrestre. Avec un télescope et des coordonnées exactes, on pourrait toutefois la repérer, tout comme d’autres constructions monumentales.

 

2. L’Everest est le toit du monde

 Avec ses 8’848 mètres d’altitude, on a l’habitude de dire que le Mont Everest, situé entre le Népal et la Chine, est le plus haut sommet du monde. Or, ceci est valable uniquement en prenant des mesures à partir du niveau de la mer. Si l’on calcule la hauteur de chaque montagne de sa base à son sommet, c’est alors le Mont Mauna Kea, à Hawaï qui est le véritable « toit du monde » : en effet, étant en grande partie immergé dans l’océan, le Mauna Kea n’a l’air de mesurer « que » 4’207 mètres. En réalité, il n’en compte pas moins de 10’210 !

Mauna Kea (source : pixabay)

 

 3. Le Sahara est le plus grand désert existant sur terre

C’est faux si l’on tient compte du fait qu’un désert n’est pas forcément une étendue de sable. En réalité, la plus vaste étendue connue sur laquelle il ne pleut presque jamais est tout bonnement l’Antarctique !

 

4. La Hollande est un pays

On a tendance à employer indifféremment les termes “Hollande” et “Pays-Bas” pour désigner ce pays situé entre la Belgique et l’Allemagne, et dont la capitale est Amsterdam. Il y a en réalité une distinction à faire : si les Pays-Bas sont bel et bien un pays, la Hollande, quant à elle, est une ancienne province de ce même pays, aujourd’hui divisée en deux : la Hollande Septentrionale et la Hollande Méridionale. Historiquement, on pouvait parler du “Royaume de Hollande” en englobant la totalité du pays (et c’est d’ailleurs probablement de là que vient la confusion !), mais de nos jours, la Hollande ne se réduit plus qu’à deux régions seulement et non à tout un Etat. Son emploi est donc, la plupart du temps, faux.

 

5. L’être humain n’utilise qu’un tout petit pourcentage de son cerveau

L’idée que nous n’utilisons qu’environ 10% de nos capacités cérébrales est très répandue… et très fausse ! Même s’il est vrai que toutes les zones de notre cerveau ne fonctionnent jamais en même temps, chacune est régulièrement mise à contribution. L’imagerie cérébrale a déjà maintes fois prouvé cet état de fait, ce qui est fort heureux pour nous car, les parties de notre corps que nous n’utilisons jamais finissant toujours par s’abîmer, les 90% restants de notre cerveau finiraient par se nécroser…

 

 6. Notre cœur se trouve à gauche

Pas tout à fait. Notre cœur se situe à peu près au centre de notre thorax, mais la façon dont il est tourné font que près de deux tiers de cet organe sont décalés vers la gauche.

(source : Wikimedia Commons)

 

7. Les chiens voient le monde en noir et blanc

L’être humain est sensible à trois couleurs (rouge, jaune et bleu) qui, à elles seules, composent le spectre de sa vision. Le chien, lui, n’en perçoit que deux, le jaune et le bleu. Sa façon de visualiser les couleurs est donc différente de la nôtre, mais il n’est pas pour autant condamné au noir et blanc ! De nombreuses expériences réalisées sur la couleur le prouvent d’ailleurs fort bien.

 

8. Il y a plein de fer dans les épinards…

Certes, il y en a, mais pas tant que ça. Pour 100g d’épinards crus, on absorbe 2.7mg de fer (3.6 si on prend soin de les bouillir d’abord), ce qui fait moins que dans les lentilles ou certains fruits de mer, par exemple. De plus, l’acide oxalique contenu dans ce légume contribuerait à une moins bonne assimilation du fer !

Le mythe de l’épinard comme première source de fer a plusieurs origines possibles. Il pourrait seulement s’agir d’une erreur de retranscription et d’une virgule mal placée, auquel cas le chiffre de 2.7 serait malencontreusement passé à 27 ! Pour d’autres, la faute revient à un chimiste allemand qui aurait analysé le taux de fer de 100g d’épinard séchés et réduits en poudre (ce qui revient au final à une quantité beaucoup plus importante d’épinards frais) et, arrivant au chiffre de 35mg, l’aurait attribué à 100g d’épinards frais. Quoi qu’il en soit, l’information, bien que fausse, a fait son chemin partout autour du monde et a probablement encore été renforcée par le personnage de Popeye !

(source :_flickr)

 

9… et le citron est un fruit acide

Evidemment, si vous mordez à pleines dents dans un citron, vous allez clairement sentir la forte acidité de ce fruit… et pourtant, il n’en contient pas tant que cela, des acides ! L’acide citrique, par exemple, est transformé en bicarbonate durant le processus de digestion – or, le bicarbonate est fréquemment utilisé contre les brûlures d’estomac.

Petit détail amusant concernant aussi l’idée reçue n°8 : souvenez-vous que notre organisme assimile mieux le fer contenu dans les épinards s’il est absorbé avec de la vitamine C. Sachant que le citron est très riche en cette dernière, nous avons là un combo parfait !

 

10. Il y a des trous dans le gruyère

Restons dans le domaine de l’alimentation avec une autre idée encore trop répandue : il y aurait des trous dans le gruyère. Cette croyance vient d’une confusion extrêmement répandue entre différents fromages. Explications.

Le gruyère est un fromage suisse d’Appellation d’Origine Protégée (AOP) élaboré dans la région de… la Gruyère (en toute logique) ! Il ne comporte absolument aucun trou, contrairement à l’emmental, autre fromage suisse, lui aussi protégé par une AOP et originaire de la région… d’Emmenthal (et oui) !

La confusion entre ces deux fromages a souvent été faite, mais elle n’est pas seule responsable. En effet, la France a obtenu le droit d’utiliser les termes de « gruyère » et « emmental » à condition d’y adjoindre systématiquement l’adjectif « français » (ce qui n’est pas toujours respecté). Ainsi, si le gruyère et l’emmental, sans plus de précision, sont bien des fromages suisses, on trouve en France du « gruyère français » (qui bénéficie par ailleurs d’une IGP) et de l’ « emmental français ». Mais cela va encore plus loin, car la version suisse et la version française d’un gruyère… n’indique pas le même fromage ! Les deux sont très différents l’un de l’autre, tant au niveau du goût que de l’aspect et, oui, le gruyère français a bel et bien des trous !

(source : Wikimedia Commons)

 

11. L’huile empêche les pâtes de coller

Vos grands-mères, puis vos mères l’ont sans doute fait : ajouter un peu d’huile dans l’eau des pâtes au moment de la cuisson, afin que celles-ci ne se retrouvent pas toutes collées entre elles. Sauf que l’huile étant totalement insoluble dans l’eau, elle n’entrera jamais en contact avec lesdites pâtes. Mieux vaut donc mettre un peu d’huile après les avoir égouttées, cela sera plus utile.

 

12. On a longtemps cru que la terre était plate

En fait, depuis des temps aussi lointains que l’Antiquité, on sait parfaitement que la terre est ronde. Approximativement, cette connaissance remonte au Ve siècle avant notre ère et a été établie par les savants grecs. Un peu plus tard (vers -200) c’est d’ailleurs l’un d’entre eux, Eratosthène, qui parvient le premier à calculer la circonférence de la planète.

Il est délicat, et probablement faux, de prétendre que le Moyen Âge connut une régression intellectuelle menant notamment à croire à une terre plate. Comme l’on ne connaissait alors qu’un seul hémisphère, on le représentait en deux dimensions seulement, comme un disque, mais les textes décrivant la terre comme sphérique existaient déjà et n’étaient pas remis en cause.

Carte du XVe siècle (source : Wikimedia Commons)

 

 

13. Au Moyen Âge, on mourait jeune

Il ne faut pas confondre mortalité et espérance de vie. En effet, au Moyen Âge, la mortalité infantile était très élevée, mais, une fois atteint l’âge adulte, on pouvait avoir de belles années devant soi. A partir du 13e siècle, par exemple, un homme ayant dépassé les vingt ans pouvait espérer vivre en moyenne soixante-quatre ans.

 

14. Les Égyptiens avaient des esclaves pour construire leurs monuments

On voit souvent des représentations contemporaines montrant des esclaves malmenés par des gardes égyptiens alors qu’on les emploie à la construction des pyramides, par exemple. Cette imagerie populaire est fausse et archi fausse : en Egypte, chaque personne employée sur un tel chantier était non seulement la plupart du temps égyptienne elle-même, mais aussi rémunérée pour son labeur. Mais aussi, et surtout, malgré une croyance extrêmement répandue, il n’y avait pas d’esclaves en Egypte antique. Pour les historiens, il s’agit là d’un mythe erroné.

 

15. « Élémentaire, mon cher Watson »

Pour terminer, voici une idée reçue issue du monde de la littérature. Les différentes histoires de Sherlock Holmes ont été adaptées sous toutes les formes possibles et imaginables, et tout particulièrement au cinéma et à la télévision. Il est rare qu’on voie encore apparaître le célèbre détective sans l’entendre prononcer son immanquable : « Élémentaire, mon cher Watson ». Toutefois, cette phrase n’a jamais, au grand jamais, été écrite par Sir Arthur Conan Doyle, le créateur du personnage, et ne figure de fait dans aucun de ses livres. Il s’agit d’une invention bien plus récente qui est apparue pour la première fois dans un film de 1929 et a ensuite été reprise un peu partout.

(source : flickr)

7 Commentaires

  1. Laucirie
    Laucirie

    bonsoir
    sympa comme petit article ! je regrette le manque de source pour aller assouvir ma curiosité mais j’aime beaucoup <3

    23.08.2017
    |Répondre
  2. Juyaline
    Juyaline

    Article très intéressant, merci !

    24.08.2017
    |Répondre
  3. Neytiri
    Neytiri

    Très intéressant cet article ! L’huile dans les pâtes on ne m’en avait pas parlé, mais pour une grande partie des autres idées reçues, je n’aurais pas pensé qu’elles étaient fausses. Merci Brionie !

    24.08.2017
    |Répondre
  4. Etoile mauve
    Etoile mauve

    Bel article ! Pourtant j’ai lu récemment (dans un SVJ) que des squelettes d’enfants, du règne d’Akhénaton, (de mémoire, désolé si il y a des fautes) avaient été retrouvé en Égypte et qu’ils semblaient avoir été esclaves parce qu’ils avaient de l’arthrose et étaient ,donc, morts jeunes à cause des travaux. Désolé si ma phrase ne veut pas dire grand chose…XD

    24.08.2017
    |Répondre
  5. Marcheval
    Marcheval

    Hello !
    J’adore les articles de ce genre ♥ Merci beaucoup Brionie ;D

    28.08.2017
    |Répondre
  6. Tigereyes
    Tigereyes

    Un belle et originale idée d’article, qui est très agréable à lire, on a envie d’en savoir plus ! Merci beaucoup ^^

    30.08.2017
    |Répondre
  7. Tomoe
    Tomoe

    Très bel article!
    J’ai adoré le dernier paragraphe! J’en avais entendu parler mais c’est vrai que maintenant on associe Elementaire mon cher à Sherlock Holmes ♥

    24.09.2017
    |Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.